Jardins potagers, jardins à partager ?

alt

Le concept des jardins potager trouve son origine dès le 19ème siècle lorsqu'en période

de crise, le mouvement ouvrier a mis en place des jardins à la disposition de tous.

A New-York, le concept est déjà largement répandu, connu sous le nom des

"Community Gardens".

Un jardin potagé est un jardin de proximité, entretenu par les habitants eux-même,

souvent regroupés dans une association ou une SEL (système d'échange locaux).

Les riverains cultivent eux-même leurs terre, entretiennent les jardins et la récolte est

souvent partagée gratuitement.

Pour mettre en place un jardin, il faut créer une association puis contacter la

"Main Verte" de la Direction des Parcs, Jardins et Espaces Verts afin de constituer

un dossier qui sera soumis à la mairie.

Fonctionnement :

La terre végétale, l'arrivée en eau ainsi que la clôture sont assurés par la direction

des Parcs, Jardins et espaces Verts. Le terrain appartient soit à un propriétaire engagé

soit par un organisme le mettant à disposition.

Puis une convention est signée entre la ville et l'association.

Le contrat implique le respect de l'environnement, l'ouverture au public, maintien de la

bio diversité et une manifestation exceptionnelle par an.

Cette initiative réunit les riverains et peut aider les personnes aux revenus limités ainsi

que les écoles qui peuvent ainsi sensibiliser les jeunes à ce genre de pratiques.

Source : Pour plus d’info : voir le site http://www.paris.fr, rubrique "environnement" puis "jardins partagés".

Liste des SEL en Ile de France : images/fichiers/liste sel idf.pdf

Les jardins à Paris et le Programme Main Verte : images/fichiers/jardins-partages-2007-partie-2-2.pdf

Google bookmarkTwitterFacebook